28 avril 2021

Le choix du partenaire : Conscient et inconscient

  • Home
  • Blog
  • Le choix du partenaire : Conscient et inconscient

Le choix de nos partenaires, de façon souvent très inconsciente, va soigner et rouvrir ensuite une blessure ancienne. Je vais chercher dans mon partenaire ce qu'il me semble qu'il peut m'apporter. Ceci étant souvent le fruit d'une projection. Rapidement, la personne prend conscience qu'elle reçois l'inverse de ce qu'elle attendait.  

Nous sommes tous la résultante de notre enfance et de notre éducation. Ces périodes de vie créés des blessures qui peuvent être :

  • Le rejet
  • La trahison
  • L'injustice
  • La dévalorisation ...
  • L'abandon
  • L'humiliation
  • La privation

Ces blessures vont engendrer des croyances sur nous même et sur les relations affectives. Et nos réactions sont en liens avec nos émotions= ce qui vient svt amplifier nos blessures.

Dans un couple, il y a toujours un effet miroir. Ce que l'on verbalise à l'autre aura une résonance et viendra activer un ressentis en lien avec nos expériences passés.
L'erreur que font bcp de couple dans le choix du partenaire est de chercher la personne qui va Réparer nos blessures...

Exemple : Une femme qui a peur d'être trahit (blessure trahison) risque d'avoir une attitude de contrôle envers son partenaire. Ce comportement risque de faire fuir la personne et potentiellement le pousser à trouver son épanouissement ailleurs. La compagne risque alors de revivre sa blessure de trahison.
Dans cette exemple, l'homme peut souffrir en ce qui le concerne d'une blessure de dévalorisation et a donc été à la recherche d'une femme lui montrant sa valeur.

Il est important de garder en mémoire qu'il ne faut pas choisir son  partenaire pour réparer et ne pas attendre qu'il répare nos blessures.
La clef : apprendre sur nos blessures et apprendre à réellement se connaître en veillant nous même à notre guérison

Le choix peut se faire également en fonction de nos souvenirs du mode de fonctionnement du couple de nos parents que nous souhaitons reproduire ou éviter. Sujet peut facile car il demande de prendre du détachement face à une idéalisation potentiel des parents.

Exemples : Vos parents étaient fusionnel = les personnes auront tendance à rompre au moindre conflit, n'ayant pas connu ce schéma là au paravent.
Vos parents étaient conflictuel: les personnes auront tendance à penser que la solitude est mieux que des tensions à répétition.
Vos parents se sont vite séparé: vous garder en tête un « anti-modèle »