28 avril 2021

Les tues le couple

Les 6 tues le couple

Une fois la passion des premiers mois passé, certains couples vont mettre en place de manière consciente ou non certains modes de fonctionnements qui dans la durée peut « tuer » à petit feu la relation.

J’ai donc répertorier le 6 tues le couple les plus fréquents dans une relation de couple :

- Beaucoup de couples ne pas s’autorisent pas à être ou à faire ce qu’ils souhaitent. Souvent nous entendons que par amour pour l’autre ils ne le font pas ou parce que son/sa partenaire n’aime pas quand il/elle fait cela. A force la personne a tendance à s’oublier voir même à s’éteindre et cela crée de plus en plus de frustrations. Ce que les personnes ont tendance à oublier, c’est que les frustrations entachent fortement la personne mais aussi le couple. Ainsi, nous pouvons voir beaucoup de couples non épanouis, qui se reprochent dès que possible tout ce que l’autre « l’empêche » de faire et parfois c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase et cela peut amener à la rupture. D’ailleurs nous pouvons observer dans certaines situations de séparations, comment les personnes, qui ne se sont pas pendant longtemps autorisées à être, changent d’un seul coup de coiffure, de style vestimentaire, de style de vie…

- Au bout d’un certain temps dans la relation, certains couples peuvent avoir tendance à prendre pour acquis l’autre et la relation amoureuse. Les personnes ne pensent plus à séduire l’autre, à le/la complimenter, à le/la considérer… Il peut y avoir donc un certain laisser aller de l’un et/ou de l’autre. Face à ce constat, un manque de désir et d’entrain peut apparaitre. Certaines personnes arrivent à le verbaliser pour faire prendre conscient à son/sa partenaire des limites déjà franchies ; d’autres seront attirés par d’autres hommes ou femmes qui seront les valoriser et faire attention à eux ; d’autres iront jusqu’à la relation extra-conjugale pour se prouver qu’ils peuvent encore séduire, attirer…

- Au sein des couples, ils nous arrivent d’entendre que le désir de l’un s’est éteint ; qu’il y a des tensions et des frustrations qui se sont installées au fils du temps… Mais dans certaines relations, il peut arriver qu’il y en ait qu’un seul des deux partenaires qui se remet en question. L’autre personne semble se dégager de toutes responsabilités sur le non désir de son partenaire ou sur les dysfonctionnements du couple. Hors lorsqu’un couple rencontre des difficultés quelles qu’elles soient les deux partenaires sont mis en question. Si un des deux ne se sent pas concerné ou remet la faute sur l’autre uniquement, alors cela ne peut fonctionner. Par exemple, un(e) partenaire ne peut pas faire le constat d’un manque de désir ou d’absence de moment charnel sans se remettre lui(elle) en question également.

- Par manque de temps, par manque d’envie, par l’lassitude, par routine, certains couples ne s’écoutent plus l’un l’autre ou ne plus partagent plus ce qui les anime de manière individuel ou en couple. Par exemple, ils ne partagent plus sur ce qu’ils vivent de joyeux ou de ce qu’ils découvrent sur eux en tant qu’individu ou sur eux entant que couple. La relation devient donc insipide, sans saveur et les partenaires ne se sentent plus nourrir par l’autre ou par leur unité de couple.

- Quand nous connaissons notre partenaire depuis un certain temps, nous pensons presque tout savoir de lui/elle. Nous pensons pouvoir savoir ce qu’il/elle va penser ou ce qu’il/elle va dire ou réagir face à tel ou tel situation. Pensez savoir à la place de l’autre est l’un des plus grand tues le couple insidieux. Car au début cela fait preuve d’une grande connaissance de l’être aimé et gage d’une attention portée sur lui/elle. Mais au bout d’un moment, cela ne laisse plus la place à la spontanéité, à la volonté de l’autre à faire ses choix en fonction de qui il/elle est. Cela peut même aller jusqu’à penser à la place de l’autre. Anticiper tous ces moindre faits et gestes. L’autre se sent donc dans un immobilisme et dans des situations où il/elle est enfermé(e) dans tel ou tel mode de fonctionnement.

- Le manque de confiance en son partenaire est surement un des piliers du couple le plus difficile parfois à mettre ou remettre en place. Parfois, la personne dès le début n’arrivera pas à instaurer une confiance en son/sa partenaire. Cela est souvent lié à des trahisons passés que ce soit d’ordre familiale, amicale ou amoureuse. Avec beaucoup de communication et avec du temps les choses peuvent se mettre en place. En ce qui concerne les situations où la confiance est cassée en lien avec une trahison (qu’importe la forme qu’elle peut prendre) cela handicap grandement le couple et tous les autres piliers de la relation se voient mis à mal. Des systèmes de contrôle, de test, de surveillance se mettent en place. Des insinuations, des « pièges » apparaissent. L’autre personne du couple ne se sent plus à sa place et perd toute spontanéité dans sa relation. Petit à petit les deux partenaires rentrent de manière consciente ou non dans un jeu malsain. Si des mots ne sont pas posés et si ce mode de communication reste instauré alors le couple peut ne plus s’y retrouver et préférer se séparer.

Dans toutes ces situations, avoir conscience de ces tues le couple peut permettre d’y remédier en n’en discutant avec son/sa partenaire. Si un tue le couple ou plusieurs tues le couple sont inscrites dans votre relation de manière trop importante et que vous n’arrivez pas à trouver des solutions, je vous conseille de commencer un travail avec un(e) thérapeute de couple.