28 avril 2021

L'homme dans sa sexualité: les troubles possibles

  • Home
  • Blog
  • L'homme dans sa sexualité: les troubles possibles

L’homme dans sa sexualité : Les troubles possibles

Les dysfonctionnements peuvent provenir de facteurs psychologique et/ou physique. Ces troubles peuvent prendre différentes formes comme: 

- L'éjaculation précoce : lors de stimulations minimes avant ou juste après la pénétration (environ, un ou deux va et viens après la pénétration ou avant que l’homme ne le désir).

Le fait de ne pas arriver à bloquer son éjaculation n’est pas synonyme d'éjaculation précoce. Car homme pourra prolonger la durée de pénétration mais ne pourra jamais contrôler son éjaculation.

Éjaculation précoce peut être moins présente lors de masturbation et fellation que pendant le coït.

La clef : il est important que l’homme reconnaisse les sensations avant l’orgasme pour exercer un contrôle volontaire dessus. Différentes techniques existent pour retarder l’éjaculation.

- L'éjaculation retardée : difficile d’éjaculer pendant le coït.

- L'anéjaculation: impossibilité de déclencher l’éjaculation.

- L'éjaculation rétrograde absence de spermatozoîdes lors de l’éjaculation mais un orgasme présent. Souvent, il peut y avoir un lien avec un blocage de l’urètre. Dans ces cas là, je vous conseille d'aller consulter un médecin, pour effectuer un bilan médical.

- L'impuissance incapacité de maintenir ou avoir une érection suffisante pour un rapport. Ce dysfonctionnement peut être d'ordre physique organique et/ou psychologique.