18 octobre 2021

La communication dans un couple

  • Home
  • Blog
  • La communication dans un couple
La Communication dans le couple:

La communication comme la sexualité peut être considérée comme un des piliers de la relation de couple. Pourtant un couple sans sexualité peut durer mais sans communication cela va assécher la relation.
 
* Que peut-il se passer au bout d'un moment dans la relation, au niveau de notre communication ?* Que peut-il se passer au bout d'un moment dans la relation, au niveau de notre communication ?

- Au bout d'un moment dans la relation :
 ⸔ peur de perdre l'autre 
⸔ nécessité de séduire
⸕ besoin de se recentrer sur nous même
Nous sommes donc dans l'attente que l'autre nous satisfasse.

- Manque de dialogue:
Souvent dans une forme d’auto-centrage des partenaires.
Beaucoup utilise le déni comme mécanisme de défense pour fuir la discussion au lieu de l'affronter.

- Communication NON constructive :
La communication est présente mais s'effectue de manière agressive ou à travers des disputes.
La dispute devient alors un canal de communication.

Écouter c'est d'abord faire silence :
Se taire et entendre l'autre!
Être en mesure de pouvoir restituer à l'autre, si possible sans interprétation, ce que son partenaire vient de lui dire.
Dans la communication au sein du couple, le contenu est second. Ce sont les émotions qui priment et qui colorent le message.
Prendre conscience et nommer son besoin va être extrêmement facilitant dans la relation. Il est plus prudent d'oser nommer ses besoins et de les concrétiser par des attentes bien précises. Il y aura moins de risque pour l'un de se sentir incompris(e) et pour l'autre de se tromper.

* Face au conflit, la communication peut être un outil très révélateur de ce que l’autre traverse et cela vient mettre un coup de projecteur par ricochet sur nous.
Il est vrai que par la suite au cabinet, il m’arrive très souvent de voir des couples en crise où les deux n’arrivent plus à faire face et à comprendre les messages émotionnels cachés. (Et cela arrive chez monsieur et madame tout le monde).
Souvent chacun des deux partenaires vont avoir tendance à me dire que l’autre agit de telle ou telle manière et que cela fait souffrir la personne. En gros, lorsque dans votre couple vous arrivez à des réactions du type : « quand tu fais ci ou ça je n’aime pas et moi j’en souffre… ».
Lors des séances en thérapie, il est important dans ces moment-là d’essayer à ne plus regarder les agissements de l’autre mais de comprendre ce qui en lui-même est en train de se réactiver et le fait souffrir.
Généralement, nous arrivons à identifier quel(s) blessure(s) viennent se réactiver (abandon, rejet, humiliation, trahison…)
Par exemple : en consultations j’observe souvent des personnes avec de la colère qui cache derrière elle la peur d’abandon.  C’est souvent le cas, lorsque nous nous emportons contre notre partenaire parce qu’il a dit ou fait quelque chose qui nous énerve comme le manque d’intérêt ou d’écoute ; de l’indifférence ou de la froideur mis en place par l’autre… Cela vient réactiver en nous, la peur de ne pas être suffisamment aimé ou abandonné. J’ai pu souvent observer que cela venait encore et toujours des blessures lointaines de notre passé.
En résumer, si vous vivez un conflit de couple ou vous incriminez l’autre, questionnez-vous sur ce que cela vient mettre en lumière chez vous. (Plus facile à dire qu'à faire n'est-ce pas !)

*Le manque de communication peut aussi entraver la sexualité :
Parler librement à son/sa conjoint(e) est une marque de confiance. Cela permet de ne pas s'éloigner de lui/elle, de ne pas le/la maintenir dans l'incompréhension de la situation présente par manque d'information.
Les 2 partenaires au lieu de se laisser aller à des débordements stériles, prennent l'habitude d'exprimer leurs besoins, leurs manques et de s'écouter avec bienveillance, il est fort à parier qu'un dérapage fera partie des obstacles qu'ils seront capables de dépasser.