28 avril 2021

La dépendance affective dans le couple

  • Home
  • Blog
  • La dépendance affective dans le couple

Questions qui peuvent vous aider à savoir si vous avez tendance à être dépendant affectif :

J'ai du mal à exprimer mon désaccord avec les autres ?

J'ai des difficultés à prendre des décisions même pour les choses simples de mon quotidien ?

Je peux bombarder d'appels ou de sms la personne à laquelle je suis attachée quand j'ai besoin d'être rassuré ?

J'ai tendance à déléguer à l'autre les responsabilités que j'ai du mal à assumer ?

J'ai peur du conflit, d'être en désaccord avec les personnes que j'aime ou que j'estime car j'ai peur de perdre le lien, leur approbation ?

J'ai des difficultés à prendre des initiatives, mettre en œuvre des projets par manque de confiance, d'estime de soi sur mes valeurs, mes capacités ?

J'ai une incapacité à dire non par peur dégrader ma relation avec l'autre ?

J'accepte ou je propose de faire des choses que je n'aime pas en espérant renforcer le lien et être plus aimé ?

J'ai tendance à enchaîner ou rechercher très rapidement une nouvelle relation quand une autre se termine, comme si c'était une question de survie ?

Je suis très vite angoissé quand je suis seul(e), je vis très mal la solitude et cela m'envahi d'un malaise qui me fait souffrir avec un sentiment fort d'abandon ou d'impuissance ?

J'ai du mal à prendre des décisions et encore plus à les exprimer ?

Je suis capable de m'oublier, de ne pas me respecter pour maintenir une relation ?

Je suis capable de conserver longtemps des relations avec des personnes qui ne me rendent pas heureux ?

Je ressens régulièrement l'angoisse de séparation ?

Je mets mon amoureux et mes amis sur un piédestal ?

J'ai constamment peur qu'on me quitte, qu'on m'abandonne ?

Je porte beaucoup d'attention à ce que les gens pensent de moi ?

Je suis facilement influencé par les autres ?

  • La dépendance affective peut provenir de la peur de l'abandon et/ou du rejet.

La dépendance affective se manifeste souvent chez une personne qui souffre d’une blessure d’abandon et/ ou de rejet, qui a manqué d’amour et d’affection dans sa vie. Elle va chercher quelqu’un qui sera capable de combler ce vide qu’elle ressent au fond d’elle. Car elle-même est dans l’incapacité de se donner de l’amour. Tous les êtres humains portent des masques pour se protéger.

Le masque que l’être humain porte pour se protéger de sa blessure d’abandon est le masque de dépendant. Et le masque que l’être humain porte pour se protéger de sa blessure de rejet est le masque de fuyant. Durant votre enfance est née votre blessure d’abandon et/ ou de rejet, qui a été vécue généralement avec le parent du sexe opposé. Ce n’est pas forcément des événements qui ont été traumatisants, mais cela peut-être tout simplement des petits évènements qui vous ont impacté plus fortement au fond de vous.

Cela peut être dû :

  • A vos parents qui travaillaient beaucoup et n’avaient pas de temps pour vous,
  • Si vous aviez des petits frères ou sœurs dont les parents devaient forcément plus s’occuper,
  • Un de vos parents est décédé, ou parti suite à une séparation, un divorce
  • Ou des carences affectives comme un manque de communication/ un manque de reconnaissance/ manque de valorisation etc.

Les personnes qui souffrent de ces blessures ne se sentent pas assez nourris affectivement. La plus grande volonté de cette personne devenue adulte avec cette blessure est celle de se faire aimer, coûte que coûte, pour apaiser son petit enfant qui souffre encore terriblement, qui n’a pas pu vraiment grandir et s’épanouir dans de bonnes conditions

C’est cette blessure de l’abandon et/ou de rejet donc qui va vous faire adopter des comportements incompréhensibles comme la jalousie, possessivité, volonté de contrôle….

La peur de l'abandon en couple ou la peur de l'abandon en amour vous fait devenir dépendante affective.

Attention un dépendant affctif est plus en proie face au manipulateur

  • Pour essayer de se libérer de votre dépendance affective.

- Exprimer vos manques : car la dépendance affective provient d’un vide causé par l’absence d’une personne chère quand vous étiez plus jeune. Vous devez donc guérir vos blessures d’enfance : il faut revivre ses souffrances pour pouvoir s’en libérer. Il vous ait possible de parler avec la personne qui vous a causé du tort, de lui écrire une lettre que vous donnerez ou non. Pour ce faire il faut au préalable avoir déjà pris conscience de ce que vous avez vécu dans votre passé et de vouloir s’en séparer pour s’en libérer.

- Essayer de changer de rôle : choisissez aujourd’hui de ne plus être victime, prenez des initiatives. Appliquez le principe de responsabilité à votre vie : vous êtes responsables de vos actions, de vos réactions à un événement extérieur, de vos émotions face à une personne. Inversez la tendance et reprenez votre vie et vos émotions en main.

- Apprendre à se connaître : plus vous aller pouvoir connaitre vos besoins, vos peurs, vos forces, plus il sera facile de verbaliser aux autres ce que vous ressentez et de les guider pour mieux vous aider à surmonter cette dépendance affective.

- Tendre vers l’acceptation de soi : c’est l’une des étapes les plus difficile. Vous ne pouvez pas changer la réalité, votre histoire, mais vous pouvez changer votre regard sur chacun des événements de votre vie. Vous devez apprendre à vous aimer et surtout à devenir votre propre source de bonheur. Plus vous arriverez à vous combler moins vous aurez besoin de l’autre pour vous maintenir.